Publié le 2 Mai 2013 | 1 commentaire

1

Oui, Mâdâme PARFAITEMENT…

1

Tu n’as rien compris à mon titre? Et bien moi non plus.

Mais je suis très fière quand même.

Ayana est russe. Elle travaille pour le journal Fotomasterskaya.

1

Ayana m’a demandé par mail si je serais d’accord pour particper à un article sur

Graine de Carrosse.Comme toujours quand il s’agit de parler de mon entreprise j’ai dit OUI.

Elle me proposait plusieurs formes pour notre entretien, j’ai choisi « Un jour avec »

1

J’avais mis l’article en ligne sur mon blog ici, si tu veux savoir de quoi il s’agit.

Voilà, maintenant grâce à Ayana je pourrai dire sans mentir que Graine de carrosse

est une entreprise a portée INTERNATIONALE.

C’est chouette de se dire que mes mots peuvent aussi toucher et parler

à des gens qui ne parlent pas la même langue que moi…

Et c’est de bon présage.

MERCI Ayana.

1

Mais je ne fais pas que me pavaner dans la presse…Je travaille aussi beaucoup

en ce moment. Pas toujours suffisament à mon goût mais j’attrape

chaque minute de liberté pour donner vie à vos/mes projets.

1

1

Je continue à créer des cabinets de curiosités personnalisé pour vous,

enfin pour vos soeurs,

vos amoureuses,

vos amis,

afin de leur dire combien ils sont uniques et combien ils méritent

plus qu’un cadeau manufacturé…

C’est l’argument essentiel pour moi.

On rêve tous que les gens qui nous aiment nous le prouve en

nous offrant quelque chose qui nous ressemble et qui aura été fait rien que pour nous.

Un petit coffret qui nous rappelle que contrairement à ce qu’on veut nous faire croire

par des stratégies marketing subtiles.

Biensûr ils nous disent que « Nous sommes uniques ».

Mais nous on veut qu’on nous le prouve.

Cela implique DONC que nous n’avons pas tous les mêmes besoins.

Ni les mêmes rêves.

Et si on gratte trés légèrement la surface on retrouve vite

ce qui fait que nous sommes nous.

& Que nous sommes devenu ce que nous sommes.

1

Et ce qui nous fabrique ce sont nos rêves, nos espoirs, nos déceptions.

Nos tristesses, nos moments d’abattement aussi et surtout

la façon dont on a réussi à les transformer

en mouvement.

Je vous avais dit que j’attendais une réponse pour intégrer un collectif d’artistes.

Je continue à penser que je veux rouler ma bosse seule pour le moment.

Mais cela m’aurait permis d’obtenir un atelier

prété gracieusement pendant trois ans.

Je n’ai pas été retenue.

J’ai été trés abattue. Tout me portait depuis le début de mon projet

et j’avais perdu l’habitude qu’on me dise non.

Mais une fois ma tristesse surmontée, j’ai pu m’ouvrir à d’autres possibilités.

J’ai rencontré Corine, qui j’en suis sûre deviendra une amie.

& avec qui je pourrai sans doute créer et inventer de nouvelles choses.

J’ai rendez-vous ce soir avec d’autres entrepreneurs afin d’envisager une

nouvelle piste pour Graine de Carrosse et son développement.

J’ai réactivé une envie.

JUSTE au BON moment.

En effet, je me suis rappellée que j’avais entendu parler d’une formation

  • qui serait le point final de mon année de couveuse.
  • qui donnerait un sens à mes années d’études supérieurs
  • et qui apporterait à mon entreprise

la touche PROFESSIONELLE que je voudrais lui ajouter.

Je suis entrain de rédiger un dossier pour intégrer cette formation.

Et un autre pour solliciter un Congé de Formation Professionelle

de la part de mon employeur.

Elle aura lieu d’octobre 2013 à juin 2014.

Elle tournera EXCLUSIVEMENT autour de la TYPOGRAPHIE.

ET l’intégrer m’ouvrirait des perspectives inattendues et inespérées.

Je ne sais pas du tout si j’entre dans son cadre.

Je ne sais pas si je rentre dans aucun cadre d’ailleurs.

Mais je vais postuler en toute honnêtetée.

Il y a 6 élus…

 

En attendant MON ENTREPRISE GRANDIT…

et Moi aussi.

 

72650618_p

& Retrouvez aussi Graine de Carrosse sur:      

images

 & Pour une création inventée sur-mesure,

vous pouvez me contacter: grainedecarrosse@hotmail.fr