Publié le 20 Nov 2015 | 5 commentaires

Définition: MERVEILLEUSERIE [n.f. Néologisme né de la contraction de merveilleux & bizarrerie]. 1. Une merveilleuserie est un objet poétique né d’un cerveau d’illuminée et qui se situe exactement entre le merveilleux et la bizarrerie. Ce terme peut-être appliqué à peu près à n’importe quel objet sur lequel on aurait parsemé des paillettes et qu’on aurait transformé en changeant sa fonction grâce à une formule magique ou une incantation.

Boite à merveille Extérieur

C’est dans une période comme celle-ci, que le travail que je fais depuis maintenant plus de 6 ans, prend tout son sens. Je ne te cache pas qu’avant de pouvoir prendre un peu de recul,  avant d’avoir écouter des analyses pertinentes de la situation, j’ai eu le temps de me poser les bonnes questions. Pendant que les médias commençaient à nous abreuver de MOTS moches. Dont un très GROS mots qui te met direct par terre, je veux parler du mot GUERRE. J’ai eu l’occasion de me reposer une question que je m’étais déjà posée. Comme toutes les questions graves, je préfère les envisager plutôt que d’être surprise au moment où ça pourrait arriver.

J’ai fabriqué un projet qui repose sur ma capacité à m’émerveiller et à  RÊVER.

J’ai fabriqué un projet qui tourne principalement autour de la MAGIE de la vie.

J’ai fabriqué un PROJET qui n’est d’aucune nécessité. (Ne t’énerve pas, je vais m’expliquer)

Je vends des OBJETS poétiques  dont personne ne sait qu’il a besoin, jusqu’à ce qu’il les ai rencontré.

Si on se fie à la Pyramide de Maslow, et après analyse objective du but principal de mon activité (et sans me taper une grosse boulasse quoi que tu puisses en penser)  je dirais que le sens de mon travail se  situe tout en haut de la pyramide comme la plupart des créateurs/ artistes/chanteurs: danseur de claquette, et autres rêveurs etc.

Tu ne peux pas manger ce que je fais, même si ça m’est déjà arrivé de manger des paillettes et de digérer ça ne nourrit pas son homme. La MAGIE protège bien c ‘est vra,i mais il faut avoir un certain niveau dont nous sommes encore loin je crois, nous les jeunes Padawan des sorts et autres baguettes de sureau. On peut dire qu’adhérer à mon travail provoque un sentiment d’appartenance. Même si de mon point de vue, il te fait surtout sortir un peu de ce que la plupart des gens pensent. Besoin d’estime? Pourquoi pas. Même si on saît toi et moi qu’offrir un objet poétique n’a pas pour but premier d’obtenir un ego sur-valorisé. Offrir un objet poétique, c’est surtout faire le choix éthique d’offrir à quelqu’un un objet qui ré-enchantera son monde à lui. En revanche, ce que je lis souvent dans ce que tu m’écris, c’est que d’avoir dans ton environnement proche, quelqu’un qui quitte un job assuré et rassurant  pour vendre de la MAGIE, des poudres et autres objets enchantés, toi ça t’encourage à vivre ton rêve et à l’assumer. Je sais que ce n’est pas minimiser, ni ce que je fais. C’est juste que si moi avec ce que je fais, je suis entrain d’y arriver, je ne vois pas qui pourrait t’arrêter. Soyons sérieux. Je vends des MOTS et des Idées. Et je suis sur le point de lâcher le bord du rivage  et d’entamer ma traversée vers un continent déjà exploré. Mais encore  inconnu pour moi et surtout si longtemps espéré.

Donc il n’y a pas de raisons. j’ai pris le chemin le plus biozarre qui soit.

La preuve par A plus B, que toi aussi tu peux y arriver.

 

 

Pyramide de Maslow

 

Parmi toutes les questions que je me suis posée avant de prendre ma décision de quitter la Fonction Poubellique,il y avait :

Mais que devient  mon activité dans un contexte extrême de société?

Quel est le sens d’un travail comme le mien, si les gens se retrouvaient dans une situation où ils se trouveraient en difficulté pour  manger, où pour survivre tout simplement. Mais j’avais laissé ma question à l’état de suspend. Samedi avec Nac’Imagine on s’est retrouvés. Pas encore assommés. Comme souvent en cas de décès, j’ai mis trois jours à intégrer l’information. Mon cerveau a mis trois jours à la traiter,  parce qu’il sait que mon cœur a besoin de ce temps pour pouvoir supporter. Alors il déconnecte et me met en état de choc le temps de filtrer. Bref, on a  réglé la question en quelques secondes. On s’est regardé. On s’est demandés:

BON bah qu’est ce qu’on fait si jamais ça se complique?

Quel est le sens de continuer notre travail en cas de grande difficultés?

Et on a répondu très vite.

Ok on ne va pas minimiser et  dire qu’on fait un travail facile en temps normal.  Vu l’état du coeur de nos contemporains,  on a BEAUCOUP, BEAUCOUP à raccomoder. Mais notre travail PREND son vrai sens, si on le continue même dans une période très compliquée. Alors il faudrait juste qu’on trouve un autre façon de subsiter pour pouvoir continuer à semer, semer, semer. Je ne crois en rien, si ce n’est en l’être humain et en sa capacité à se renouveller, mais parmi l’amoncellement de textes/phrases/dessins qui sont nés de ce qui s’est passé vendredi dernier, celui qui m’a le plus marqué c’est celui-ci:

Parce que j’aurais voulu l’écrire, et que j’ai été heureuse de le lire. Parce que c’est exactement comme ça que j’envisage mon travail et que je continuerai à l’envisager,  quoi qu’il se passe et quelque soit les actualités.

 Je continuerai à croire, même si tout le monde perd espoir.
Je continuerai à aimer, même si les autres distillent la haine.
Je continuerai à construire, même si les autres détruisent.
Je continuerai à parler de paix, même au milieu d’une guerre.
Je continuerai à illuminer, même au milieu de l’obscurité.
Je continuerai à semer, même si les autres piétinent la récolte.
Et je continuerai à crier, même si les autres se taisent.
Et je dessinerai des sourires sur des visages en larmes.
Et j’apporterai le soulagement, quand on verra la douleur.
Et j’offrirai des motifs de joie là où il n’y a que tristesse.
J’inviterai à marcher celui qui a décidé de s’arrêter…
Et je tendrai les bras à ceux qui se sentent épuisés. »
Abbé Pierre

Parce que c’est comme ça. Parce qu’que je n’ai pas  le choix. Alors aujourd’hui, pour toi j’ai fouillé dans mes coffres à trésors. Et j’ai pris le temps de te sélectionner 13 MERVEILLEUSERIE que je vais sortir de leur papier de soie et te déballer une à une, pour t’offrir 13 possibilités d’être enchantée Je ne peux faire que ce que je fais aujourd’hui. J’ai du mal à trouver mes MOTS et quand c’est comme ça je sors mes PHOTOS. Je te présente mes créations qui te diront bien mieux que moi quelles sont mes croyances et mes intentions. Je ne profite pas de cette période troublée pour essayer de te refourguer ma camelote, car si tu es ici je sais que tu n’as pas besoin que des gens meurent de façon totalement absurde, pour te mettre à te dire que la vie est belle et qu’il faut en profiter. Tiens, c’est pour toi. Ne me remercie pas, je fais juste mon métier. Je ne te ferai pas l’affront de t’expliquer le sens de ces créations. 1000 fois par le passé tu m’as prouvé que ton cerveau est un penseur d’élite quand il s’agit de s’émerveiller. Voici une sélection de 13  de mes fabrications en mode:

je t’offre ce soir une  Boîte de Secours pour un moment où tu as grandement besoin d ‘amour.

 

La boite pour les coeurs brisés

 

Poudre à ré-enchanter le monde

 

Boîte pour se rappeler d'être heureuse

 

autres-art-sachet-magique-de-graines-de-bonhe-937891-img-4184-32ac0_570x0

 

 

Boite à merveille Graine d'isnouciance

 

 

Boite à merveille Un coeur pur

 

Fiole de pincée de magie

 

Boite à merveille Poudre d'étoile filante

 

 

Boite à merveille Grelot secret

 

Baguette magique GDC

 

baguettes magiques Graine de Carrosse

 

Grainede foi en l'humanité

 

& pour finir, l’INDISPENSABLE:

Boite à bonheur Une lueur d'espoir 3

Alors je ne te promets rien. Je ne peux pas jurer que je n’aurai pas des moments ou je me remettrai à douter. Mais ce que je peux t’assurer, c’est que toujours ici, je continuerai à chercher à fabriquer des MERVEILLEUSERIES pour te soutenir et t’encourager.

Si tu veux en recevoir un peu chaque matin dans ta boîte à courrier virtualisée tu peux t’inscrire ci-dessous: