Publié le 3 Avr 2015 | 0 commentaire

IMPRIMERIE

Procédé d’imprimerie dans lequel l’impression est réalisée par des caractères en relief assemblés et mis en page«  (Industries 1986) (abrév. typo).La typographie sera pour nous l’art de l’impression en relief, par opposition à l’impression en creux de la pointe sèche, du burin, de l’eau-forte et de certains procédés photo-mécaniques modernes, par opposition aussi à la lithographie et à ses dérivés modernes comme l’off-set, où l’impression se fait sur une surface plane, mais spécialement préparée (Valotaire, Typogr., 1930, p. 9).La typographie, permettant d’imprimer directement à partir du caractère, conserve à celui-ci sa pureté, ses finesses de dessin et sa vigueur d’expression (Civilis. écr., 1939, p. 10-13).
LINOGRAVURE
La linogravure est un type de gravure en taille d’épargne (technique consistant à enlever les blancs ou réserves  du résultat final, l’encre se posant sur les parties non retirées donc en relief, le papier pressé sur la plaque conservant l’empreinte de l’encre), proche de la gravure sur bois, et se pratique sur un matériau particulier, le linoleum.
Atelier Imprimerie typographique & Linogravure

Lundi dernier, j’ai vidé mon atelier. J’ai l’immense chance d’être suivie par des gens formidables depusiel départ de mon projet. des gens formidables ET motivés. parmi ces gens il y a Frédérique. Grâce à elle j’étais déjà intervenue au Festival de Sculpture Camille Claudel de la Bresse pour une journée d’initiation à l’impression typographique en vue de créer une arbre à poème. Depuis Frédérique avait dans l’idée que ses élèves puissent en profiter. Pour cela Frédérique a passé un CERTAIN nombre d’heures à préparer, monter, organiser et présenter en vu d’être financer l’idée d’un atelier d’impression typographique qui profiteraient aux élèves de son lycée.  Frédérique a monté un BEAU projet qu’elle a présenté à la DRAC dans le cadre des PTEAC. Elle a crée ce projet en partenariat avec Marjorie la documentaliste du lycée. ca a mis du temps mais au bout d’un an elle m’a appelé pour me dire: CA Y EST!!! Le projet est validé! On a 30h de dégagées par la DRAC pour te faire venir au lycée. YOUPIIIIIIII, vive ELLES! On s’est mises d’accord sur une date. Le jour dit je suis allée à l’atelier et je l’ai transbahuter jusque dans le coffre de ma voiture avec l’aide de Nac’Imagine. Mais je te reparlerai en temps voulu de mon nouveau voisin d’atelier qui est ILLUSTROSOPHE.

Atlier Typographie & Linogravure Graine de CarrosseL’atelier sans mes casses d’imprimerie et surtout, sans ma presse Sidonie ça fait un peu comme une bouche sans dent. J’ai refermé la porte. Mis un CD de Bob Marley très fort et j’ai filé vers Gérardmer. Lieu de mon atelier. Pour une semaine en entier. Grisée.

Atelier Typographie & Linogravure Graine de CarrosseLUNDI: j’avais juste à installer le matériel pour préparer l’atelier. je suis allée chercher les clefs de ma chambre d’hôtel. J’étais logée en Chambre d’application au Lycée Hôtelier de Gérardmer.  Tu connais le principe? Les élèves travaillent grandeur nature dans des chambres tout comme à l’hôtel. LE PIED. Cette semaine je peux bien te l’avouer m’enchantait par bien des aspects. Dont celui de me retrouver seule le soir pendant 4 dodos. Je ne vais pas dire que ma fille ne m’a pas manqué. mais j’ai goûté au luxe d’être seule avec mes pensées. Le LUXE de pouvoir LIRE deux heures et d’être surprise de voir à quelle vitesse le temps passe vite quand tu en fais ce qu’il te plaît.

Atelier Typographie & Linogravure Graine de CarrosseMARDI. Démarrage de l’atelier. La GRANDE chance que j’ai eu c’est que Frédérique et Marjorie me faisait une confiance absolue. Je n’avais jamais animé un atelier pendant toute une semaine. Ni initié à l’impression 120 élèves de 15 à 18 ans, élèves dans un lycée professionnel qui forme de futurs routiers, mécaniciens automobiles ou Carrossiers. AH AH, CARROSSIERS. Nous étions fait pour nous rencontrer. Je viens de percuter. Pour le coup, j’ai mis un peu le côté PAILLETTES & MAGIE de côté pour me concentrer sur l’aspect plus technique de l’impression typographique. LA MAGIE ce sont les élèves qui l’ont ACTIVE.L’atelier s’inscrivait dans le cadre de la semaine de la Presse. Deux axes de travail avait été retenus: LA LIBERTÉ DE LA PRESSE & LA GOURMANDISE.

Premier atelier. Je m’aperçois très vite que chaque élève ne pourra pas faire sa propre impression. Effectivement si tu fais un rapide calcul tu t’en apercevras rapidement toi aussi. Il faut compter 45 minutes pour faire un montage typographique (30 minutes quand tu commences à mieux maîtriser). A raison d’environ 12 élèves par groupe, et de trois heures maximum d’atelier par groupe. OUI voilà IMPOSSIBLE, que chacun imprime son propre texte et fasse sa propre linogravure. On a réfléchit vite et bien avec Marjorie et on a fini par se dire qu’il fallait trouver un texte commun à tous les élèves mais que chacun pourrait illustrer à sa façon. Je te mets ci-dessous le contre exemple total de ce qu’on doit faire avec une gouge à graver le lino. Pas de mort à déplorer sur ce coup là, mais une des tâches les plus importantes quand tu organises un atelier de gravure sur lino consiste à être sur le dos des élèves pour le répéter sans arrêt : Enlève ta main de devant ta gouge. Ne tourne pas ta gouge vers toi. GRAVE de l’intérieur vers l’extérieur et pas l’inverse. de faire ta relou quoi. :-)

Atelier Typographie & Linogravure Graine de CarrosseMERCREDI. Fortes de ce constat nous avons proposer aux élèves de jeter sur une feuille chacun à leur tour un mot qui leur faisaitpenser à la liberté d’expression. ce faisant ils se mettaient à discuter et quelques idées émergeaient. Le tout dans ces cas là, c’est de faire lever les barrière qu’ils s’appliquent à eux même étant habitué à rentrer dans le moule scolaire. En discutant on libérait un peu la parole pour arriver à ce qu’il formule une phrase qui leur parlait vraiment. Je passerai sur la présence de leur professeurs et de la difficulté de travailler autour de la liberté d’expression quand certains d’entre eux s’emploient à démontrer les effets de la censure aux élèves quand tu essayes de leur expliquer que l’atelier est un espace de parole. Que même si non on ne va pas faire l’apologie de l’alcool ou du Cannabis on peut en parler et trouver un axe pour aborder la question. Mais je n’en parlerai pas tu me connais. Cela dit c’était à la marge et mes petits malins ont réussi à contourner. C’est toujours ceux-là que j’ai préféré quand j’étais pionne en lycée. les filous rusés. ceux qui ont compris la règle au point de savoir la contourner sans se faire attraper. Et j’en ai retrouvé lors de cet atelier à ma grande satisfaction. Même avec les années qui ont passé.

Atelier Typographie & Linogravure Graine de CarrosseMERCREDI. Mercredi était ma plus grosse journée d’atelier. 8h00 d’affilée avec une pause de 30 minutes pour manger un délicieux repas préparé par Frédérique. C’était un challenge. Je l’ai relevé. Mais je dois bien avouer que quand d’autres élèves sont arrivés à 16h00 pour tester l’atelier j’ai du dire STOP tellement j’étais fatiguée. Tu sais, quand tu commences à tout laisser tomber. A te cogner et à ne plus enchainer correctement les idées. MAIS ce que je retiens surtout de cette journée, c’est que j’ai pu vérifier si sur eux aussi la MAGIE allait opérer. Au début quand les élèves arrivaient dans l’atelier ils étaient calmes, à l’écoute mais ça les faisait un peu rigoler. mais une fois en route et surtout une fois qu’ils ont vu ce que ça fait d’imprimer j’ai bien vu moi qu’ils avaient rapidement compris l’intérêt.

Atelier Typographie & Linogravure Graine de CarrosseRegarde les. Impliqués. Concentrés. Je suis revenue de cet semaine regonflée. Ma foi en l’humanité a été démultipliée. Ne viens pas me dire des trucs négatifs sur la jeunesse qui n’est plus ce qu’elle était après la semaine que j’ai passé.

Atelier d'impression typographique & Linogravure Graine de CarrosseLes élèves ont tous réussi à s’approprier l’idée. Une des classes à décidé de créer un CODE DE RESPECT. Comme le Code de la route, mais en inventant de nouveau panneaux en utilisant les codes des panneaux routiers. Tu sais quoi? Je n’y aurais JAMAIS pensé. Eux si ils ont trouvé, et réalisé à merveilles l’idée.

Atelier d'impression typographique & Linogravure Graine de CarrosseCette linogravure là elle nous a bien fait rigoler. Cet élève voulait graver Obama. Sauf que là pour le coup y a encore un truc auquel je n’ai pas pensé! C’est que quand il a gravé il aurait du inversé. sa tête quand il a imprimé! Bah mon Obama il est devenu BLANC! Ca m’a bien fait marrer.

Linogravure avec Graine de CarrosseJEUDI. Il y a les grandes gueules. Les marrants et puis il y a les discrets. Ceux qui te posent une question en essayant de ne pas t’embêter. mais ceux-là en général ils bossent dans leur coin et te sortent de supers idées! Parmi eux il y avait ceux qui ont gravé ces lino que tu peux admirer. Des élèves qui ont sorti des choses différentes comme leur parcours mais surtout tout en finesse et en légèreté. L’un d’eux, encore plus que les autres m’a soufflé. 16 ans. Un sourire comme un soleil.  J’explique aux élèves de sa classe en début de séance qu’on va chercher un slogan commun. Qu’on va coucher sur le papier, leurs idées et qu’après ils n’auront plus qu’à faire leur choix. Et j’entends derrière moi ce vieux sages de 16 ans dire: Ah le choix, c’est la chose la plus difficile au monde à faire ça. Soufflée j’étais.

Linogravure avec Graine de Carrosse

 

Atelier d'impression typographique & Linogravure Graine de Carrosse

Déjà ce qu’ils avaient produit donnait super bien accroché sur un fil à linge dans l’atelier, mais alors une fois encadré j’ose même pas te raconter. Fière d’eux, j’étais.

Atelier Imprimerie Typographique avec Graine de Carrosse

 

Atelier d'impression typographique & Linogravure Graine de Carrosse

Et comme souvent dans ce type d’atelier il y a une personne qui a complètement craqué pour la technique et qui a très vite entrevue toutes les possibilités. Sylvie est revenue des tas de fois à l’atelier, elle a même crée un projet en plus de ce qui lui était demandé. Elle est repartie un soir avec une gouge et du lino pour travailler. C’était chouette de l’avoir et de la voir travailler.

Atelier d'impression typographique & Linogravure Graine de Carrosse

C’était génial de pouvoir les voir évoluer dans l’atelier. De les entendre se chambrer. De les voir faire les beaux gosses. De les entendre se vanter. De pouvoir amorcer une discussion un peu plus poussée avec certain d’entre eux. d’entendre ces petits morceaux de vie qu’ils avaient envie de partager.

Atelier d'impression typographique & Linogravure Graine de Carrosse

Une spéciale dédicace à Joseph & à son pote Quentin qui m’ont vraiment fair rigoler avec leur vocabulaire un peu ampouler au milieu des gros mots qu’ils lâchaient.

Atelier d'impression typographique & Linogravure Graine de Carrosse

 

Atelier d'impression typographique & Linogravure Graine de Carrosse

Les voir concentrer. Se tromper. Les entendre m’expliquer qu’ils n’étaient pas patients du tout et en même temps les voir deux heures pencher sur leur tâche à travailler. Les entendre me parler de leur ressenti. De leur profs dont ils attendent beaucoup. Beaucoup de cadres, de limites malgré tout ce qu’on peut imaginer. Les entendre m’expliquer que ce qu’ils attendent d’un adulte c’est tout qu’il fasse tout le contraire de leur façon de se comporter à eux. Que ça, ça les rassureraient.

Atelier d'impression typographique & Linogravure Graine de Carrosse

De les voir filouter, et trouver des biais pour pouvoir s’exprimer. De les voir graver la phrase Rouler pour oublier. Ne pas être sûre du sens qu’ils voulaient lui donner mais s’en moquer.

Atelier d'impression typographique & Linogravure Graine de Carrosse

 

Atelier d'impression typographique & Linogravure Graine de Carrosse

Les voir se dépêcher de finir pour être sûr d’imprimer avant la fin de l’atelier.

Atelier d'impression typographique & Linogravure Graine de Carrosse

 

 

 

Atelier d'impression typographique & Linogravure Graine de Carrosse

 

Atelier d'impression typographique & Linogravure Graine de Carrosse

Cette semaine m’a comblée. Je me suis rappelée pourquoi j’avais tant aimé être pionne dans ce genre de lycée. Voir comment tu peux arriver le matin pas trop réveillée, mais au bout de 20 mètres dans la cour te retrouver à sourire comme une forcenée parce qu’ils te sourient, tapent à la vitre pour se faire remarquer. Les entendre me demander si je revenais. C’était exactement ce à quoi j’ai toujours aspirer. Je veux le refaire. le refaire de temps en temps. pas trop souvent. Pour être au top quand ça va arriver. pouvoir leur donner sans compter et recevoir encore plus que ce que je leur ai donné. Voilà une semaine pour laquelle j’ai envie de remercier. Frédérique pour sa belle énergie. Pour m’avoir offert cette belle possibilité. Marjorie pour m’avoir accompagnée. Aidé. A elles d’eux de m’avoir rappeller qu’il y a partout des gens qui mettent beaucoup de cœur à faire leur métier. Aux profs, qui parlent de leurs élèves avec respect. Et aux élèves qui m’ont beaucoup, beaucoup apportés. Alors je ne sais pas quel est ton métier, mais si dans ce cadre tu entrevois une possibilité de faire vivre cet atelier, je suis toute prête à recommencer.