Publié le 17 Nov 2017 | 10 commentaires

  • Je déteste les licornes. Les licornes, je trouve que c’est de la Magie ratée, pour les meufs en manque d’originalité.
  • Je regarde toutes les conneries sur M6: Nouvelle Star, Recherche appartement (le jour où j’ai découvert qu’ils avaient réalisé mon rêve de pouvoir regarder chez les gens, c’était un peu le plus beau jour de ma vie)
  • Dés fois, je trouve ça chiant de jouer avec Zélie.
  • Ça fait des années que je connais toutes les règles du « bien manger » et que je fais tout le contraire.
  • Je fais du sport demain, ou quand j’aurai des sous, ou quand il fera moins froid.
  • Parfois au lieu de déplacer le curseur, pour corriger un mot sur mon écran, j’efface tous les mots d’après pour revenir à l’endroit à modifier.
  • Je m’emmerde très souvent en soirée.
  • Quand je me fais chier, j’ai les yeux qui partent en couille, quand tu me parles.
  • J’aime pas trop les filles.
  • Parfois je rêve de ne plus avoir un Magasin de MOTS à porter.
  • Mais ça me rend triste, de savoir qu’il n’y aurait plus de Magasin de MOTS quelque part dans le monde.
  • Je ne me rappelle jamais des dates d’anniversaire des enfants de mes amis, ni de l’anniversaire de mes amis d’ailleurs.
  • J’ai enlevé ma date de naissance sur Facebook, parce que ça me gonfle tous ces messages d’anniversaire sans sincérité.
  • Je ne souhaite pas leur anniversaire aux gens, même quand Facebook me dit que c’est leur anniversaire.
  • Pour mes 40 ans, je veux une fête d’anniversaire dans une cabane dans un arbre avec Julien & Zélie à manger des pizzas.
  • J’aime plus les langue de pute.
  • Je rigole aux blagues complètement absurdes: Qu’est ce qui est transparent et qui est dans un pré? Un troupeau de vitre. Pourquoi les pirates ont des bretels rouges? Pour tenir leur pantalon.
  • Je rigole comme une baleine à chaque fois que j’entends un bruit de pet.
  • Je comprends les jeux de mots, mais parfois des années après.
  • Quand je vais sur les forums de créatrices françaises, j’ai l’impression d’être dans les toilettes de Poudlard. Mais si, tu sais! Ceux où il y a Mimi la Geignarde!
  • J’aime pas les gens, parce qu’ils sont de ma famille. J’aime les gens, parce qu’ils ont quelque chose d’aimable.
  • Je peux mettre fin à plus de 20 ans d’amitié du jour au lendemain, après des années de patience à t’écouter, si tu me reproches d’être qui & comme je suis.
  • Je regarde mon téléphone sonner assez souvent.
  • Je suis végétarienne par conviction et pas par goût, depuis 24 ans. Mais un jour, j’ai goûté un Nuggets au poulet que Julien avait fait à Zélie, parce que ça avait l’air trop bon.
  • Je finis parfois les phrases des gens, parce que parfois ils sont tellement prévisibles que je m’ennuie déjà avant la fin de la phrase.
  • Il y a des enfants, que je n’aime pas. Comme les adultes, quoi.
  • Mon meilleur Noël, est un Noël où je suis partie en Suède loin de ma famille avec mon copain de l’époque et le deuxième meilleur, celui où il n’y avait pas de train pour aller passer Noël en famille et où j’étais toute seule chez moi enceinte à manger du chocolat en regardant des cucuteries de Noël.
  • Je me fais moins chier avec moi-même, qu’avec certaines personnes.
  • Une des choses qui me terrorise, c’est de ne plus pouvoir lire un jour.
  • J’accepte assez bien la mort des gens.
  • Parfois les gens doivent penser que je suis une tête de con, et ils ont raison. Mais je l’accepte assez bien. Surtout qu’en général, je suis une tête de con avec les tête de cons. Je m’adapte, quoi.
  • Il n’y a que deux personnes au monde que j’aime toucher & câliner physiquement, c’est Julien et Z&lie. Mais du coup, ils ont droit à un énorme quota de câlins.
  • Je n’aime plus du tout les chats. & encore moins les chiens.
  • Je n’ai pas encore rencontrer un fonctionnaire, qui me fasse penser que ça peut-être bien. Et quand ils me disent qu’eux si ça va, ça se passe bien, je pense qu’ils mentent.
  • J’écoute les grosses têtes de Laurent Ruquier, même si je suis partagée depuis qu’Antoine Decaunes fait POP POP POP sur France Inter.
  • J’aime pas trop l’émission de Charline Vanhoenacker.
  • Je voudrais être Augustin Trapenard, et il y a peu de gens dont je peux dire que j’aimerais être eux.
  • J’ai détesté faire le P’tit Baz’art l’année dernière.
  • Je voudrais vivre dans un village, loin de tout, mais près des arbres, de l’eau et du soleil.
  • Je suis maladroite , mais à part les moments où ça prend des proportions trop importante (quand je suis fatiguée), je m’en fous complètement.
  • Mon propriétaire (celui du Magasin) me donne des pulsions de meurtre. & c’est la seule personne qui me met dans cet état là, depuis que j’ai quitté la Fonction Publique.
  • Je ne comprends rien, au travail des créateurs qui font des trucs obscurs, que seuls les initiés peuvent comprendre. & j’ai pas trop envie de chercher.
  • Quand quelqu’un me parle de ce qu’il pense de moi, je l’écoute et je sais ce qu’il pense de lui.
  • Quand je dis que je m’en fous, en général c’est que je ne m’en fous pas du tout. Du coup, je ne le dis plus sauf au dessus. Mais ça, je m’en fous vraiment.
  • Y a des jours, j’ai envie d’arrêter le monde et d’en descendre.
  • Y a des jours, j’ai le moral. Après je vais sur Facebook. Et tout d’un coup, je ne l’ai plus, mais je n’arrive pas à arrêter d’y aller.
  • Je mange des yaourts périmés.
  • Dés fois, je fais tomber un truc par terre. Je le ramasse, et je le mange quand même. Même si le sol n’est pas nickel.
  • En hiver, si je ne travaille pas, j’emmène ma fille à l’école à moitié en pyjama sous mon manteau. Sans avoir pris ma douche en me maquillant juste la partie au niveau des yeux entre le bonnet et l’écharpe. Pis après, je me recouche pour lire des livres de fille.
  • Je crois que j’ai toujours raison.
  • Je suis parfois de mauvaise foi.
  • J’ai un égo dont j’essaye de réduire la taille à son minimum. Mais je n’y arrive pas toujours.
  • Je comprends rien au film dés qu’il y a des allers-retour dans le temps.
  • Rohmer, je trouve ça assez chiant.
  • Je crois que les adultes mentent quand ils disent qu’ils ne préfèrent aucun de leurs enfants.
  • Ce que d’aucun, appelle la crise d’adolescence, j’appelle ça une grande lucidité sur les adultes.

Voilà, merci de m’avoir lu. Ce petit instant phrases nues, t’était offert par Graine de carrosse. Surtout, si tu as envie fais toi ce plaisir solitaire. ça fait un bien fou.

 

IMG_0763