Publié le 31 Juil 2015 | 4 commentaires

VACANCE n.f (v.1305; dér.de vacant « absent, oisif »(I) et « libre, vide » (II)

1. Toujours au plur. 1. (1594) Dr. Période où les tribunaux interrompent leurs travaux. vacation . Vacances judiciaires.

2. (1623) Cour. Période pendant laquelle les élèves, les étudiants n’ont pas d’obligations. Vacances scolaires. Les grandes vacances.: les deux ou trois mois d’été. Les vacances de Pâques, de Noël. – Devoirs de vacances. Colonie* de vacances, camp de vacances.

3. (1669, au sing. 1596) Repos, cessation des occupations, du travail ordinaire. Se donner des vacances. Vous êtes fatigués, vous avez besoin de vacances.

Mes vacances, c’est d’aller travailler ailleurs. Colette, Belles saisons, p.15.

4. Temps de repos excédant quelques jours, accordés légalement aux employés, aux salariés. loisir.. Depuis 1936, les vacances sont payées aux salariés. congé (congés payés). Les cinq semaines de vacances légales en France.

5. Période annuelle d’arrêt du travail coïncidant en partie avec les vacances scolaires, pendant laquelle un grand nombre de personnes se déplacent (vacanciers). Vacances de neige: vacances d’hiver passées à la montagne. – Maison de vacances. Partir en vacances.

 Dictionnaire culturel en langue française sous la direction d’Alain Rey. Le Robert.

Tour Eiffel

Je sais que plusieurs d’entre toi crois que je suis en vacances depuis environ deux mois vu que Ma Boutique en ligne est en pause. Vu aussi que j’ai ralenti les commandes sérieusement et que j’ai du repousser quelques délais. Mais en vrai, je crois que j’ai autant travaillé que toute l’année voir plus depuis deux mois. J’en suis à peu prêt à 72h/semaine.

Bon, ok je dois quand même admettre que c’était déjà un peu les vacances, vu que depuis un mois j’arrive à ne plus travailler en plus jusqu’à 23h le soir. Parfois je REGARDE même la télé sans m’endormir à 21h00. OUAIS.

Mais en vrai je n’étais pas en vacances du tout. Je préparais le Magasin pour que tu y trouves ce que tu espères et surtout ce que tu n’espère pas quand tu viendras. Et malgré mon envie de consacrer plus de temps à ma fille et même si j’en ai eu la volonté et même si j’ai réussi à lui ménager quelques sorties piscine, parc, balade je n’ai pas eu la possibilité de décrocher. DONC Ceux pour qui il est très important que je me mette en vacances, c’est MA FAMILLE. Ca fait deux mois qu’ils vivent au rythme du magasin. De mes sourcils froncés à chaque fois qu’une tuile me tombe dessus. Qu’ils me laissent partir de chez nous alors que j’avais prévu de rester avec eux. BREF, voilà, je te l’annonce officiellement ce soir à partir de 19h30 c’est les VACANCES pour moi, et pour Graine de Carrosse.

Je serai OFFICIELLEMENT injoignable jusqu’au 17 août à 9h!

J’ose même espérer que je vais réussir à m’extraire complétement de tous ces coups de fil, choses à gérer, problèmes auquel on avait pas pensé. ÉVIDEMENT cette année et compte tenu de l’ouverture du Magasin de Mots on a choisi de ne pas prendre de VRAIES vacances loin avec de l’eau salée qui vient te lécher les pieds, des crêpes au chocolat qui dégoulinent, du soleil sur les paupières fermées et des odeurs que tu n’as pas l’habitude de respirer. NON cette année on part juste quelques jours à Paris avec Zélie. Parce que Zélie elle rêve de voir la Tour Eiffel. Et si NOUS ses parents, on ne se  mets pas comme impératif de RÉALISER les rêves de notre fille, je ne sais pas qui le fera. On va aussi aller s’émerveiller au Musée des Arts Forains. Et puis le reste du temps et bien on l’aura justement: LE TEMPS.

IL va falloir un vrai travail de ma part pour ne pas JUSTE passer au Magasin voir un TRUC. FAIRE un Truc. Parler d’un TRUC qui à trait au Magasin. Mais une fois que j’aurai débranché, je vais pouvoir cocher quelques lignes sur la liste de mes ENVIES.

– Lire au soleil

– Paresser au soleil

– Manger au soleil

– Marcher pieds nus

– Me faire masser et poser des pierres chaudes sur les chakras

– Emmener ma fille à la piscine

– Me faire un restau en terrasse avec mon amoureux en jouant à : on dirait qu’on serait dans une autre ville

– Rester en sarouel + maillot de bain toute la journée

– Éteindre mon téléphone pendant des jours.

– Aller faire la sieste au soleil sous le tilleul chez ma Maman

– Regarder des séries et des films tard parce que le lendemain on s’en fout on n’a pas besoin de se lever

– Aller s’assoir au bord du Lac de Pierre Percée

– Marcher

– Manger des Choco-Rem, des Chips et boire des Cubanistos

– LIRE, lire, lire

– Dire oui sans scrupules à un apéro pas prévu

– Noter dans mes carnets toutes les idées que j’aurai en frustrant ma créativité, mais m’interdire de les réaliser.

– Faire l’amour (plus mais pas mieux)

– Dormir

– Regarder les nuages dans le ciel

– Penser à autre chose

– Ne penser à rien

– ET RIRE.

Voilà, tout ça bénéficiera largement à la bonne marche du Magasin. De toutes façons, il est comme moi le Magasin il a besoin de se reposer. De prendre le temps de songer à l’énormité de ce qu’on est entrain de réaliser. Je te le dis, parfois assise à ma table de travail dans mon nouvel atelier, je secoue la tête en me disant : Mais vraiment ma fille t’es complétement cinglée.

OUVRIR un Magasin de Mots en 2015.

ET puis je souris parce que je n’ai AUCUN doute sur le fait que ça va marcher et que ce sera réussi.

ET même que ce projet va prendre le l’ampleur. Beaucoup d’ampleur.

Et à mon retour on reprendra les BONNES habitudes. Je recommencerai à publier les NOUVELLES du BONHEUR. Tu peux d’ores et déjà t’inscrire ici:

Et ne m’envoie pas un mail pour me dire que tune reçois rien. C’est NORMAL vu qu’avant le 17 août je ne t’écrirai rien. A bientôt. Prends soin de toi.

Je serai de retour le 17 août au matin.