Publié le 21 Nov 2015 | 1 commentaire

NacImagine Tu peux conter sur toi 1

L’apprenti en sagesse est allé voir l’Arbre-enchanteur cette nuit, quand tes paupières, couvertes de poussières d’étoiles, sont devenues des portes-songes.

Il s’est assit sur une de ses belles racines et il a demandé :

Arbre ! Tu sais toi comment on fait de la magie avec les Mots ?

L’Arbre-enchanteur a gratté ses branches,en réfléchissant un instant.

Il a même semblé se plonger dans ses souvenirs, il a alors répondu à l’apprenti :

OUI et NON à la fois, mon expérience des mots et de la magie est la MIENNE et je suis un Arbre  avec mes feuilles, mes couleurs, et mes ressentis du monde et des miens…j’ai cependant peut-être à te donner quelques conseils qu’il me semble bon de retenir et de te rappeler à chaque expérience magique à laquelle tu prétends !

L’Arbre approche ses racines autour de l’apprenti , le regarde dans le cœur et lui dit :

Toutes les histoires magiques comment d’abord par TOI ensuite, il était une fois.

NacImagine Toi

Tu dois manipuler les mots à COEUR MOTOEUR OUVERT et BATTANT : l’UNIVERS reconnaît les vibrations exactes d’un cœur motoeur qui bat. Il réagit donc en conséquence.

C’est au moment d’être le plus vulnérable que tu seras en vérité le CONTRAIRE exacte de cet état !

C’est une condition !  affirme l’Arbre-enchanteur.

Il poursuit :  Donc pas d’illusions , pas d’imitations, pas de semblant, LA VIE n’est pas un THEATRE ; la VIE c’est LA VIE en elle même, c’est tout ! Le secret c’est qu’il n’y en a pas, tu comprends ?

L’apprenti écoute avec attention les conseils de l’Arbre.

L’Arbre ajoute : Et c’est ce que tu défends avec tes Mots que tu inscris et dessine partout, ici et là ! Je l’ai vu du haut de la colline.

Il poursuit : Chaque mots que tu utilises ainsi , chaque objets sur lesquels tu les places ou en dépose devient alors un faisceau de lumière, parfois irritant pour les yeux et l’esprit, sache le ! D’autres avant toi on parlé de Magie aussi, il se sont brûlés le COEUR à ne pas vouloir l’ouvrir au moment des expériences lumineuses. LA MAGIE dont tu parles n’est autre que la LUMIERE qui jaillit des mots et des couleurs que tu choisis pour CONTER ton Monde, les Tiens, et ceux qui constitue « LA TRIBU DU SUJET.

LA LUMIERE est un continent immense à explorer

Cette terre blanche n’appartient à personne et dans le même temps s’abrite par graines et poussière dans tous les cœurs du monde. L’apprenti demande à l’arbre-enchanteur :

Mais alors même si je parviens à faire de la Magie avec les mots, que je la ressens déjà puissante, réelle et bien-faiseuse, elle peut grandir encore et encore , c’est cela ?

Bien sur! Si tu répète à ton esprit , comme une chanson, les conseils que je t’ai donné !  répond l’Arbre-enchanteur

LA LUMIERE et la magie qui l’accompagne sont maintenant TON EXPLORATION ! L’heure est seulement à réunir les quelques affaires que tu va emporter, avant de monter dans la barque que tu guideras vers ce continent…et tu n’est pas seul à chercher ce continent …c’est le début d’une grande aventure l’apprenti en sagesse , tu le sais ?

Oui je le sens fort en moi !  répond l’apprenti.

L’Arbre-enchanteur fait apparaître au pied de l’apprenti une carte , ainsi qu’une adresse inscrite sur un papier.

L’apprenti déroule la carte , elle semble être celle du continent à explorer .  Il est dessiné une terre à la pierre blanche. A sa grande surprise, l’illustration ne contient aucun mot, aucune indication.

Sur l’autre papier il est écrit : Nac’Imagine, l’enchanteur & Graine de Carrosse – fée N°1624 -Le magasin de Mots.

L’apprenti veut demander des précisions à l’Arbre-enchanteur mais l’arbre semble s’être endormi profondément.

NacImagine Brindille

NaC’imagINE.

Illustrosophe-Enchanteur de mon COEUR.

Signé la Marchande de Mots