Publié le 2 Août 2014 | 0 commentaire

Atelier Graine de Carrosse 18 rue Lafayette - Maxéville

 

Cela fait trois fois que je déménage mon atelier en 3 mois. Me voilà rassurée sur ma capacité à me recréer un endroit apaisant et qui convienne à mes besoins.

Et un atelier c’est comme pour un voyages l’important ce n’est pas où tu es c’est avec qui tu y es

Dans mon nouvel atelier je me sens bien et j’ai envie d’y être seule. J’aime être seule. Pas tout le temps. Mais c’est indispensable pour que je puisse avancer. Bien sûr le dernier atelier que je viens d’intégrer rendrait N’IMPORTE QUI heureux. Enfin pour moi il ressemble tout à fait à ce que j’imaginais, mais en mieux. Il est grand. Je peux installer un poste de travail pour chaque tâche. Collage, découpage/ massicotage du papier, embossage, impression…Tout y est et surtout tout y reste en place. Je n’ai plus besoin de systématiquement ranger. Il est lumineux, il y a de l’air qui circule et des bateaux qui passent sur le canal juste en face de ma fenêtre sous laquelle se trouve ma table de travail principal. Bon je dois avouer que parfois je me fais un peu peur sur ma façon d’avoir besoin de tout mettre au carré très vite pour retrouver mon équilibre. Et puis je me rappelle que ce besoin vient aussi d’avoir été enfant de parents un poil bordéliques et que comme beaucoup d’enfant je me suis construite un peu en réaction. Aujourd’hui je voulais donc te proposer de pousser la porte de mon atelier AVANT, PENDANT et enfin APRES!

Atelier Graine de Carrosse 18 rue Lafayette - Maxéville

 

Atelier Graine de Carrosse 18 rue Lafayette - Maxéville

 

 

Atelier Graine de Carrosse 18 rue Lafayette - Maxéville

 

Atelier Graine de Carrosse 18 rue Lafayette - Maxéville

 

Atelier Graine de Carrosse 18 rue Lafayette - Maxéville

 

 

Atelier Graine de Carrosse 18 rue Lafayette - Maxéville

 

 

Atelier Graine de Carrosse 18 rue Lafayette - Maxéville

 

 

Atelier Graine de Carrosse 18 rue Lafayette - Maxéville

 

 

Atelier Graine de Carrosse 18 rue Lafayette - Maxéville

 

Et comme je suis plus ou moins en vacances PLUS que MOINS d’ailleurs, on l’a inauguré en famille et Z&lie est venue faire ses premières impressions. Elle m’a plutôt fait BONNE IMPRESSION d’ailleurs.

Atelier Graine de Carrosse 18 rue Lafayette - Maxéville

Ca tombait bien elle était aussi venu avec mon amoureux du coup la famille était au complet. L’atelier était donc chargé de bonnes ondes. Prêt à être utilisé.

Atelier Graine de Carrosse 18 rue Lafayette - Maxéville

 

 

Atelier Graine de Carrosse 18 rue Lafayette - Maxéville

Cet atelier se trouve dans le même local qu’auparavant. A deux mètres à peine mais franchement ça change tout. Cet atelier pour le mois d’août je le veux pour moi seule pour pouvoir me l’approprier. Je prépare ensuite un calendrier d’ateliers pour la rentrée. Mais il me reste à t’expliquer que mon atelier est mon lieu de travail. Ca me fait plaisir de parler de mon travail et de le partager mais surtout en t’écrivant ici ET en travaillant. Tout le reste est une perte de temps. Je veux dire par là, que parfois quand tu travailles pour toi les gens ont tendance à considérer qu’ils peuvent passer pour discuter. Sauf que quand tu es entrepreneur ton TEMPS c’est de l’ARGENT. Et puis dans la VRAIE vie les gens ne passent pas sur ton lieu de travail boire un café si? Ca m’est arrivé qu’on me reproche d’être tout le temps occupé parce que je repoussais à plus loin une visite pour laquelle on me sollicitait sans but précis.J’ai envie de dire HEUREUSEMENT. Sinon ça ne serait pas bon signe pour moi et pour mon développement. J’ai inauguré l’atelier avec une création toute neuve qui dormait depuis au moins 6 mois dans mon carnet. L’étoile rossignol. Cette création est née d’un roman que j’ai lu. Je crois que l’auteur l’a inventé. Ce livre c’est  La scène des souvenirs de Kate Morton.

la scène des souvenirs

 

L’étoile rossignol tu verras c’est un endroit un peu particulier. Une autre façon de se retrouver. Et aussi cette personne que tu as aimé et que tu n’as jamais vraiment réussi à oublier.

 

l'étoile rossignol

Cette auteur je l’ai découverte par surprise dans un livre un peu kitch façon France Loisir. Mais je m’en moque. Les livres c’est comme les gens que j’aime je me fous de leur apparence, je me fous qu’ils soient politiquement correct ou pas. Je me fous que ça fasse bien d’être vu avec eux, du moment qu’ils m’enrichissent et que je passe de bons moment avec eux. Kate Morton met tout ce que j’aime dans les siens. Des histoires d’amours compliquées, des drames surgis du passé, des lettres/vieux livres/coffrets contenant des secrets. Bref, son idée je l’ai aimé et j’ai eu envie de la décliner. Je t’expliquerai ça plus en détail la semaine prochaine. Je te parlerai aussi du coffret que j’ai réalisé pour mon amie Julie André et dont voici un aperçu.

Coffret tampons Ouïe de violoncelle

 

Et toi je sais que tu es déjà inscrite à ma lettre du vendreSAdi . Mais si tu es nouvelle ici alors tu es la bienvenue. Et si tu veux recevoir un peu de magie en fin de semaine, tu peux t’inscrire ici.