Publié le 2 Oct 2014 | 6 commentaires

 

AH AH tu me vois venir hein. Bon on rigole bien toi et moi. On rigole, on rigole mais on ne voit pas le danger. Le danger c’est de voir notre vie passer et de ne pas prendre le temps de l’améliorer. Je lis énormément les blogs/livres/signaux de toutes les personnes qui peuvent m’aider à faire grandir mon entreprise/ma vie. Tu pourras indifféremment utiliser les deux dans cette note tant je me rend compte qu’on devrait développer sa vie et sa personnalité comme on crée une entreprise. Comme j’ai le sens de la mesure j’en suis même arrivée au stade ou je me dis que TOUT LE MONDE ENTIER INTERGALACTIQUE devrait créer une entreprise. Et avec ce parallèle je me dis qu’en fait tout le monde à une VIE, donc que tout le monde peut avoir besoin des découvertes que l’on fait quand on entame ce processus INCROYABLEMENT EXTRAORDINAIRE de la création d’entreprise. Encore faut-il être prêt à la faire pousser et grandir. Et à travailler pour ça.

Lampe veux-tu nous aider à la faire pousserCette semaine deux posts ont fait écho en moi. Tout d’abord celui de Selma,  Brille-ose-cherche-trebuche. Je t’ai déjà parlé du travail extraordinaire que s’est fabriqué Selma. Il y a peu Selma a annoncé sur son blog son passage définitif à une vie d’ange pour les entrepreneuses créatives. Lorsqu’on a travaillé ensemble je lui avais demandé ce qui l’avait décidé à sauter le pas. Elle l’explique de façon très touchante dans cette note. L’autre note qui m’a décidé à te livrer  le secret de l’ingrédient magique pour être heureux c’est celle de Jess sur son blog Create and Thrive ( Créer et Prospérer): This is why i want you to make your dream come true.  Jess fait le même travail que Selma mais en Australie. Dans cette note elle explique comment un voyage au Cambodge a été l’occasion d’une vraie prise de conscience chez elle et pourquoi elle a décidé de la partager avec nous. c’est ÉDIFIANT.

Lampe Jack et le haricot magique

Tous les jours je suis frappée de rencontrer des gens qui sont encore à l’état de GRAINES NON écloses. Des gens qui se mentent sur les raisons de cette non éclosion.. Ils ne se contentent pas de se mentir, ils essayent aussi de se justifier. Je suis sûre que tu en connais. Ils sont en couple, ou ils ont un travail qui les rend malheureux voir malade, parfois les deux en même temps. Ils te disent tous les ans qu’ils vont déménager/ le quitter/partir loin (sûrement pas encore au courant qu’ils s’emmèneront eux-même et leur masse de problèmes non résolus même s’ils partent très très loin). Et en général,ils maîtrisent assez bien cette PHRASE toute faite: QUAND JE GAGNERAI AU LOTO.Bah oui, ils ne vont quand même pas se bouger pour faire arriver les choses. C’est mieux d’attendre un hypothétique gain qui pourrait tout bouleverser. OU PAS d’ailleurs.

On pourrait les appeler les OUI-MAIS.

Il arrive régulièrement que des OUI-MAIS me taxe d’être COURAGEUSE de mon choix de partir de la sacro Sainte Fucksion Publique. J’ai tout entendu à ce propos. J’ai pu à cette occasion dresser une jolie liste de toutes les peurs que les OUI-MAIS projettent sur mon projet et s’inventent pour ne pas bouger de là. Je ne prétends pas que TOUT LE MONDE a le désir secret de se casser de la grande Broyeuse hein! Je pense même qu’il y en a qui y sont très biens Légendes urbaines. Enfin peut-être pas très bien, mais qu’avec leur état d’esprit ils ne pourraient pas faire autre chose. Bon j’imagine qu’il y en a une paire aussi qui doivent murmurer à propos de mon projet des trucs à base d’inconsciente, de ne pas se rendre compte de ses privilèges avec des morceaux d’à notre époque-tu-te-rends-comptes. J’ai même eu droit à un Mais vous vous rendez compte vous avez une fille qui est encore petite quand même. Et plusieurs fois (toujours des femmes) à des agressifs: Bah oui mais toi t’as un mec qui te soutient. En aucun cas je ne ressens le besoin de me justifier par rapport à mes choix. Oui j’ai un mec qui me soutient. Mais BONJOUR on est en 2014. Je suis égalitariste, et pas de celles qui comptent sur quelqu’un pour assurer leur avenir. Même si j’aime profondément mon amoureux. Je tiens par dessus tout à continuer coûte que coûte à payer ma part et à me fabriquer une activité qui me permettra de me rémunérer.

Mais bon laissons les médisants où ils sont. On ne peut plus rien pour eux de toutes façons.

Si j’ai depuis un bon moment complémentent arrêté d’avoir le sentiment de ne pas être légitime dans mon travail d’entrepreneuse créative.

Si j’ai complètement laissé de côté mon sentiment d’imposture en travaillant tous les jours à atteindre le niveau de qualité que je souhaite présenter dans mes créations, ce sentiment d’imposture me rattrape quand j’entends ces gens me parler de mon COURAGE.

QUEL COURAGE?

Voilà le SECRET SECRET. Il n’y a PAS un gros sac de courage dont on est saupoudré à la naissance OU PAS. Le SECRET SECRET, c’est qu’il n’y en a pas.

C’est que TU AS LE POUVOIR EN TOI.

Il n’y a rien qui ne t’empêche de faire ce que tu veux à part TOI. Remember KUNG FU PANDA :-)

lampe Luminicious Factory & Graine de Carrosse

Pendant que je t’écrivais j’ai eu une amie chère au téléphone. Comme souvent dans la vie notre conversation et son état d’esprit nous on amené à parler EXACTEMENT de ce sujet. Elle m’a fait part d’une conversation qu’elle a eut avec une autre amie chère et du fait que toutes les deux elles ne savent même pas ce qu’elles pourraient faire d’autre si elles quittaient la Fucksion Publique. Ca m’a permis de mettre le doigt sur LE PROBLEME MAJEUR qui pourrait empêcher les gens d’arriver à faire enfin ce qu’ils veulent et ce qui les rendrait heureux.

CE PROBLEME MAJEUR c’est de NE PAS SAVOIR CE QU’ON VEUT.

C’est de ne pas avoir une idée précise de ce que serait NOTRE VIE mais EN MIEUX.

MAIS C’EST BIEN SUR!!! Si tu ne sais pas où aller c’est plus dur de s’y rendre, même si t’es super équipée. Depuis toujours on nous inculque nos désirs. On nous explique quoi penser. Même nos rêves de cocotiers on nous a appris à les rêver.

A partir de ce constat il y a deux options. La FACILITE? Rentrer dans la grande famille des OUI MAIS.

Les OUI-MAIS il se mettent assis à côté de toi et ils dévident toute la LONNNNNNNNNNGUE liste des raisons qui font qu’ils n’y arriveront pas:

– Je voudrais être heureuse, OUI MAIS

– Je voudrais changer de travail, OUI MAIS

– Je voudrais lâcher ce mec qui ne me mérite pas, OUI MAIS

-Je voudrais partir vivre à l’étranger OUI MAIS

– Je déteste les repas dans ma famille OUI MAIS

– Mon chef me parle comme de la merde, c’est insupportable OUI MAIS

– Je voudrais bien développer mon entreprise beaucoup plus que cette petite boutique qui vivote et ce petit blog qui soufflote, OUI MAIS

– J’aimerais bien prendre du temps pour moi, OUI MAIS

– Je voudrais bien faire çi, OUI MAIS

– Je voudrais bien faire ça, OUI MAIS

Au fond, je pense que ce à quoi ils aspirent ne doit pas être si important que ça pour eux. Parce que si c’était important. Je veux dire  VRAIMENT important. Ils trouveraient des moyens. Mais comme ce n’est pas le cas ils trouvent des excuses.

If you really want...1

Et l’argument ultime quand tu essayes de leur dire que tout ces OUI MAIS ne sont que des constructions mentales pour ne pas se fatiguer à obtenir ce qu’ils voudraient c’est: OUI MAIS toi tu as de la chance. NON je n’ai pas de la chance. Je sais juste que je veux, et JE TRAVAILLE tous les jours pour y arriver. ce que je veux plus que tout au monde, c’est ETRE LIBRE.

Et les OUI MAIS peuvent remballer leurs sarcasmes. Je sais qu’être ETRE LIBRE aura des conséquences pas toujours heureuses. Et je suis prête à les assumer.

J’ai PEUR parfois. Souvent même quand il s’agit de me mettre au bord de la falaise et de sauter à pieds joints sans parachute. MAIS PUTAIN qu’est-ce que c’est bon de voler.

Et tu sais quoi, je vais même m’improviser voyante ce soir. C’est VRAI ils ont raison les OUI MAIS. En inversant pas leur système de pensées, ils ne vont pas y arriver. JAMAIS. Je peux te le certifier. J’ai beaucoup sélectionné et je suis devenue radine dans ma capacité à écouter les OUI MAIS. Mais si je continue quand même un peu,  c’est parce que je suis sûre que parmi les OUI-MAIS il y en a qui se transformeront un jour en JE FAIS. Ceux qui ont compris que le changement ne viendra pas d’ailleurs. Ceux qui ont compris que c’est trop facile d’attendre d’autres gens qu’ils prennent des décisions qui vont changer leur vie. Ceux qui se disent qu’à leur échelle ils peuvent changer le monde. Même un tout petit peu pour le rendre un peu mieux. Ceux qui en sortiront grandit. Ceux qui vont se casser la gueule, et se relever aussi. Ceux qui vont faire des erreurs et en tirer des leçons. Ceux qui ont décidé de faire ce qu’ils veulent de leur vie. Ceux qui se foutent des ON DIT. Ceux qui se foutent de déplaire et e pas se conformer à ce que la société attend d’eux. Ceux qui font envie.

Je conclurai cette note un peu foutraque et énervée par ce texte de Kant. Ce texte que M. Bour mon prof de philo en terminale, nous avait encouragé à copier et à accrocher à côté du miroir dans la salle de bain afin de pouvoir le LIRE et le RELIRE chaque soir et chaque matin. Ce texte que j’ai tellement bien intégré qu’il constitue une des lignes directrices de l’éthique que j’ai décidé d’adopter.

 Il y a, dit Kant, deux espèces d’ordres ou d’impératifs. Les uns sont conditionnels, c’est-à-dire restreints par une condition ; ce sont, par exemple, ceux de l’hygiène ou de l’économie politique : Faites ceci si vous voulez conserver la santé , ou Faites ceci si vous voulez vous enrichir . Ces impératifs sont hypothétiques, puisqu’ils supposent un but poursuivi, et qu’une fois ce but atteint la poursuite des moyens ne s’impose plus.L’impératif de la moralité, au contraire, est inconditionnel, absolu, catégorique, universel. Kant énumère trois impératifs catégoriques dans la Critique de la raison pratique :

Agis de telle sorte que la maxime de ton action puisse être érigée par ta volonté en une loi universelle ; agis de telle sorte que tu traites toujours l’humanité en toi-même et en autrui comme une fin et jamais comme un moyen ; agis comme si tu étais à la fois législateur et sujet dans la république des volontés libres et raisonnables.

Si tu es ici c’est sûrement parce que tu es de ceux qui un jour me feront rêver. Tu es de ceux que je pourrai admirer. Tu es de ceux qui ne se laisseront jamais aller à la facilité d’un OUI MAIS. De toutes façons si tu m’as lu jusqu’au bout tu n’en auras plus la possibilité. ALLEZ VIENS à partir de MAINTENANT on FAIT.

Au cas ou tu aurais besoin d’un Mnémo pour t’en rappeler, cette magnifique lampe imprimé à la main avec amour dans mon atelier et mise en lumière par Marion La Fée Lumière est en vente dans Le Marais (LAISSE NOUS UN PEU NOUS LA RACONTER). Galerie Paulia Rosa, 5 rue Charlemagne Paris 4

Il n’ y en a qu’une. Si tu l’as veux elle est à toi.

Tu as mis quoi en place toi pour combattre tes propres OUI MAIS? Je suis sûre qu’on est plein ici que ça pourra aider.

Si tu veux t’inscrire pour recevoir mes messages du vendredi souvent doux et parfois énervés, c’est dans le formulaire ci-dessous que ça va se passer.