Posted on 7 Mar 2014 | 3 comments

s’appelle Graine de Carrosse? ( Tu noteras qu’à l’époque je n’avais pas encore bien intégré l’orthographe du mot CARROSSE)

2014-Graine de Carrosse

Nous voici à l’aube d’une aire nouvelle sur ce blog.Après une année passée à développer GDC j’ai maintenant décidé deprendre du temps pour toi. De te faire entrer un peu plus dans mon atelier par le biais de ce blog. Je suis blogueuse depuis très longtemps. Quand le phénomène des blogs a émergé j’ai crée le mien (unefilleàpaillettes) parce que je ne trouvais pas ce que je cherchais dans la plupart des blogs que je lisais. Si je lisais des blogs c’était pour me distraire, pour lire des trucs légers et rire surtout.  J’ai rencontré des gens formidables que je n’aurais sans doute JAMAIS connu autrement et ma vie aurait été  un peu moins drôle sans eux. Mais ce blog correspondait à une période de ma vie et quand celle-ci s’est finie  j’ai décidé de commencer un nouveau blog. C’était l’époque où les blogueuses devenaient de vraies stars du web .Comme tout le monde  j’adorais lire Margaux Motin, Pénéloppe Bagieu , Le Précis de Grumeautique…J’ai alors décidé de m’y mettre moi aussi. En toute modestie hein. J’ai alors crée KIBRILLE.

Après avoir inhibé pendant des années mes besoins de faire quelque chose avec mes mains je m’autorisais à nouveau à utiliser des outils comme le dessin pour m’exprimer. J’ai fait des études d’art. Depuis que j’ai 13 ans je pratique les arts plastiques dans un cadre “institutionnel”. Quelle découverte quand ma prof d’arts plastique du collège m’a dit qu’il existait des cursus scolaires ou je ferais du dessin 8h par semaine!!! Jusqu’en Licence j’ai pratiqué les Arts Plastiques. Puis jusqu’au doctorat je me suis concentrée sur un aspect plus théorique des arts plastiques. J’ai travaillé pendant plusieurs années sur la question de “L’évaluation en arts plastiques”. J’ai abandonné la pratique.

Je pense que je ne me sentais plus légitime, ni légitimé par un CADRE officiel. J’avais tellement côtoyer de PSEUDO artistes ( tu sais ceux qu’on entend tellement parler de leur travail qu’on se demande quand est-ce qu’il le font vraiment?) que je n’avais pas envie de devenir comme ça. Du coup, je ne me suis plus donner le droit de créer des choses pour le plaisir de créer. Bien sûr je fabriquais des cadeaux pour ma famille ou mes amis. Mais rien de très ambitieux.Heureusement la vie a mis sur mon chemin les bonnes personnes au bon moment. Enfin disons plutôt que j’ai été en capacité de les entendre au moment ou j’avais besoin de choisir quel chemin prendre.Parce que je ne crois pas beaucoup à la CHANCE. Ni à la théorie du DON d’ailleurs. La chance pour moi, c’est savoir aller chercher les choses dont on a besoin. Et le DON pour quelque chose, c’est surtout du TRAVAIL.J’ai toujours détesté les gens qui me disaient “OH tu as de la chance toi tu sais dessiner”. Pas de chance là-dedans. Tu prends un crayon. Tu dessines. Tous les jours un peu.  Au moins une fois par jour. Et tu verras que petit à petit toi aussi tu auras la CHANCE de savoir dessiner.

Parallèlement à Kibrille, j’ai commencé à re-fabriquer des petits objets pour l’homme dont je venais de tomber éperdument amoureuse.

2014-Boîte Bretagne

Une boîte de BRETAGNE plutôt qu’une carte postale.

Des petites surprises que je lui laissais le matin dans mon appartement ou dans le sien.

Un matin je lui ai fabriqué  avec ce que j’avais sous la mains un sachet de GRAINES DE BONHEUR

2014-Graines de Bonheur

Ce matin, j’ai ré-ouvert  le carton ou il a gardé tout ce que je lui ai fabriqué…Ca fait un truc dans le coeur de revoir tout ça.

Pudique des sentiments je préférais TOUT  lui dire en lui fabriquant  des boîtes à cette époque là.

2014-Boîte Nous deux 1

2014-Boîte Nous deux

Dans des boîtes ou en lui offrant des fleurs d’ailleurs.

2014-Je t'aime un peu

2014-Boîte Graines de Lune

La boîte ci-dessous est vraiment particulière pour moi puisque c’est celle que j’ai planté dans sa tête. Elle a mis un moment à germer. Mais quand je vois la jolie fleur qu’elle a donné je me dis que j’ai eu raison de prendre le temps de la cultiver. J’avais tellement peur de lui offrir que je l’avais caché sous son oreiller MA GRAINE DE BÉBÉ. Je l’avais fabriqué juste pour qu’il commence à y penser pas pour lui annoncer.

2014-Boîte étoile

2014-Graine de Bébé

2014-Graine de Bébé 1

2014-Boîte Mon amour

Pour ne pas tout mélanger j’ai décidé de créer un autre blog ou je ne montrerais que les choses que je fabrique. A l’époque j’avais déjà en tête de créer une “STRUCTURE”. Sans idée précise, mais avec des envies. Quelque chose autour de l’imprimerie typographique et pourquoi pas de la location d’exposition (Ceci est toujours dans la LISTE de mes ENVIES).  Il fallait que je trouve un nom. Je voulais un nom poétique.

Une conteuse que je connaissais avait crée une association qui s’appelait “L’arbre-poisson”. Et c’était un nom comme ça que je voulais. Pas celui-là.  Mais un nom comme ça. Je n’aurais pas su trop expliquer mais je voulais un NOM poétique.Et là, j’ai repensé à une exposition sur les Fées que ma Maman avait fabriqué (Bibliothécaire jeunesse & Conteuse ma maman). Elle s’y était inspirée du livre le Magasin Zinzin de Frédéric Clément. Dans un vitrine elle avait posé des graines de tournesol. Dessus quelques grammes de paillettes et à côté une étiquette sur laquelle était calligraphié “Graines de Carrosse“. Des Graines de Carrosse. C’était tout droit sorti des contes de fées. C’était une idée. Mais c’était une idée qu’on pouvait véhiculer à travers un objet. Mon nom et mon propos était trouvé.  J’allais m’appeler Graine de Carrosse, et j’allais mettre des idées en Objets…

Comme ça d’un coup de baguette magique mon nom était trouvé. Mais j’ai aussi compris ce jour là qu’une baguette magique ne restera qu’un très joli bâton si tu ne lui insuffles pas un peu de ta magie à toi.