Posted on 5 Juil 2019 | 2 comments

Samedi 16 juin 2019, j’étais invitée par la Médiathèque de Marbache pour animer

un ATELIER de fabrication de GRAINES MAGIQUES dans le parc du Château.

C’était chouette. C’est une petite médiathèque, mais pleine de gens qui ont envie de mettre en place des choses & qui le font.

J’ai donc mis mes fioles & mes potions dans ma valise de Marchande de MOTS,

pour m’installer et fabriquer des GRAINES de MAGIES avec les enfants.

 

 

 

 

 

A cette soirée, était aussi invité Serge Laly. C’est un de

A cette soirée, participait aussi Serge Laly, un des fondateurs de l’Etoile & la lanterne  qui est conteur & qui proposait un MENU de contes à choisir. Les gens étaient assis à table et s’ils souhaitaient une histoire, ils allumaient la BOUGIE sur leur table. Serge Laly se déplaçait entre les tables et racontait l’histoire que la personne avait choisi de déguster. J’ai grandi avec une Maman Bibliothécaire & conteuse qui testait sa mémoire et donc, ses contes sur moi, à 19h en préparant le repas du soir. J’ai donc très vite cessé de croire que les CONTES ne sont fait que pour les enfants.

Les HISTOIRES j’aime ça. C’est même pour ça que je fais ce que je fais. Pour t’écouter me les raconter!

Tampon DOUDOU personnalisé

Moi j’ai allumé la bougie, et j’ai choisi d’écouter celui-ci. J’ai gardé l’ossature et je l’ai un peu transformé.

LE VOEU LE PLUS SAGE

Un jour que je marchais dans la forêt, préoccupée par des pensées parasites comme on sait si bien se les fabriquer, nous autres adultes en mal de capacités à nous sentir léger, je butai sur un objet doré qui dépassait à moitié du sol.

Intriguée, je dégageai l’objet, qui s’avéra être une sorte de lampe orientale comme celle des génies dans les contes pour enfants et dans les Disney. 

C’était une lampe d’un autre âge. Une très vieille lampe à la forme étrange et au métal terni. Je la frotte un peu pour la nettoyer, puis je la débouche pour savoir ce qu’elle a bien pu contenir.

A ce moment-là, en sort une vapeur dorée extraordinaire qui monte en volutes et emplit l’espace ! Il se dresse devant moi UN GENIE! Gigantesque ! Les pieds sur terre et la tête dans le ciel !!! Il se tient imposant, menaçant de toute sa taille immense, les bras croisés. J’hésite, prête à m’enfuir car je me souviens des contes entendu dans mon enfance. Les génies ne sont pas toujours de bonne humeur. Il suffit d’avoir entendu : L’esprit dans la bouteille,  libéré avec toute sa rancune.  Mais je me dis aussi que j’ai peut-être aussi devant moi, la chance de ma vie.
Le génie se penche légèrement vers moi, respectueusement, et me dit d’une voix forte mais soumise :

– Tu m’as libéré. Trois vœux t’appartiennent. Commande et je les réaliserai.

Je réfléchis, me pince pour m’assurer que je ne rêve pas. Je pourrais demander richesse, beauté. Mais je me dis que pour profiter de tout cela il me faudrait d’abord, à défaut de l’expérience et du savoir-faire, toute la connaissance nécessaire pour en faire bon usage. C’est vrai on y a tous réfléchit, en jouant à qu’est-ce-que je ferais si j’avais trois vœux. & à force d’y penser, j’avais fini par arriver à la conclusion que le premier vœu que je ferais serait celui-ci :

Je voudrais détenir toute la sagesse du monde. Celle qui me permettra, une fois que je l’aurai, de faire mes deux autres vœux de façons parfaitement juste et adaptée.

Le génie fait un mouvement ample avec ses bras, libérant une poussière de paillettes fines qui vient m’entourer, faisant disparaître le paysage autour de moi. En une seconde, le nuage disparaît.

Le génie me dit : Voilà qui est fait. Tu peux désormais faire tes deux autres vœux.

Je secoue la tête, je souris au génie. & je lui dis :

Non c’est bon. Je viens dem e rendre compte que j’’ai déjà tout ce dont j’ai besoin. MERCI.

Tout est déjà ici.

& je suis rentrée chez moi, lire davnt ma cheminée, en écoutant distraitement ma fille jouer pendant que mon mec préparait un truc qui sentait bon à manger.