Posted on 17 Oct 2020 | 0 comments

Durant ces 5 années passées au Magasin de MOTS, j’ai eu le temps d’observer les gens quand ils font des cadeaux.

J’ai pu à loisir t’écouter. Soit lors de nos conversations, soit par les mots que tu faisais voleter pendant que tu regardais ce que je proposais dans le Magasin de MOTS.

En recueillant tes blessures, tes JOIES, tes chagrins quand tu me racontais les cadeaux qu’on t’a fait,

j’ai mis le doigt sur un des problèmes de notre société.

Je dis bien UN.

En tout cas un problème, pour lequel j’ai peut-être des solutions. ( & ça fait du bien).

D’ailleurs si je regarde bien le fond de tous mon projet repose un peu la-dessus.

Aujourd’hui je veux te parler de:

L’INTENTION VRAIE

Le CADEAU qu’on a pensé pour la personne à qui on veut l’OFFRIR.

L’INUTILE INDISPENSABLE.

Le cadeau qui dit Je t’aime.

& comme pour  tout ce que je fabrique, je me suis basée sur ce que j’aimerais voir exister.

& donc sur mes propres tristesses-chagrins-blessures de cadeaux pour créer au plus juste,

et toucher au coeur ceux qui recevront un des mes Objets poétiques.

Puisque le monde ne me convient pas comme il est, le mieux c’est de travailler un peu chaque jour à le changer dans le sens où je voudrais aller.

 

C’est ce que j’essaye de faire depuis des années.
Bien sûr, il y à le cas où ça tombe à côté.
C’est déjà arrivé.
Parfois ça fait FLOP.
Mais souvent PAS.
Alors je ne suis pas venue là pour te dire que si tu veux faire plaisir à coût sûr il faut que tu achètes chez moi.
PAS du TOUT. Je ne dirai jamais ça.
En plus, honnêtement ce serait mentir parce que cela fait des années que je n’offre plus ce que je fais.

Où très peu.

Je me sens minable avec mes intentions dans des repas de famille où ce qui compte ce sont les billets, les marques qui disent je-coûte-chères.

Enfin globalement, & plus ça va plus je me sens comme ça au milieu d’autres humains aléatoires que je n’ai pas choisi.

Décalée. Pas adaptée. Il y a toujours un moment où je vois un sourcil se soulever.

Un agacement dans la voix poindre.

& dans ce cas, je me demande ce que je fais là.

& aujourd’hui, ce qu’on veut c’est provoqué EXACTEMENT l’inverse de ça.

On veut dire à cette personne qu’on aime.

JE T’AIME

JE T’ENTENDS & JE TE VOIS